Venez vivre la vie d'un Sorcier 200 ans après Harry Potter ! Le monde de la Magie est sur le point de s'effondrer... Ekrizdis, Mage Noir créateur d'Azkaban semble se réveiller progressivement pour devenir de plus en plus réel...
 

Dis-moi que tu ne m'en voudras pas... [Emily]

 :: Intérieur de Poudlard :: Bibliothèque & Réserve Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Taylor D. Travers
élève de Serpentard
avatar
Maison : Serpentard
Métier/Année : 5ème année
Patronus : Inconnu
Lun 30 Jan - 21:13
Dis-moi que tu ne m'en voudras pas...

   
ft. Emily H. Londubat

   

   Taylor avait décidé de sécher une nouvelle fois son cours de botanique. Elle avait une profonde aversion envers cette matière et le fait que le cours de la semaine était inintéressant, la jeune femme ne s’y rendrait pas aujourd’hui. Et le fait qu’elle avait fini couverte de terre une semaine auparavant ne la motivait pas plus à participer. C’était l’une des matières les moins intéressantes enseignées, aux yeux de Taylor. Elle détestait cette matière et maudissait le fait qu’on en avait fait un cours obligatoire.

Elle avait pris avec elle quelques livres de Défense contre les forces du mal, qu’elle comptait étudier au lieu de suivre son cours de botanique. Ce cours était tellement plus intéressant que le jardinage. L’on apprenait à se défendre, à identifier les créatures dangereuse, comprendre leurs faiblesses. C’était une matière complexe qui demandait du travail. Les sorts étaient parfois ardus à apprendre et le challenge motivait la jeune serpentarde.

Taylor changea son sac d’épaule, et remis doucement en place sa cravate. Elle n’aimait pas cet accessoire. Le nœud n’était pas si compliqué à faire, mais la soie avait parfois tendance à glisser sur elle-même et le nœud se déformait légèrement. Elle recoiffa rapidement de sa main ses cheveux blonds, son pas rapide avait fait voler sa chevelure derrière elle. Et Taylor n’aimait pas qu’on remarque qu’elle était décoiffée… Elle qui prenait grand soin à être toujours propre sur elle.

Elle se glissa doucement dans la bibliothèque, respectant avec soin le silence de l’endroit. C’était l’une des rares règles que Taylor n’avait presque jamais brisées de sa vie. Elle comprenait cette dernière, puisqu’elle n’aimait pas du tout être dérangée pendant ses séances de travail. La jeune femme laissa ses yeux errer sur les alentours. Il y avait plusieurs sixièmes années qui semblaient plongés dans leurs bouquins. Elle remarqua quelques titres de livres qui pourraient grandement l’intéresser, mais dont l’accès lui était encore interdit. Puis son regard se posa sur Emily, l’une de ses rares amies. Taylor se mordit la lèvre, hésitant à la rejoindre. La préfère n’allait sans doute pas bien prendre le fait qu’elle séchait actuellement son cours de botanique. A bien y réfléchir, Emily ne devait sans doute pas savoir qu’elle séchait. Il y avait peu de chances que la préfère connaissant l’horaire de l’étudiante par cœur. Déjà qu’elle-même oubliait parfois quels cours elle avait quels jours. La demoiselle décida finalement de se rapprocher de son amie, puis déposa délicatement ses livres sur la table en se glissant sur la chaise.

« Salut Emily ! Tu va bien ? », Murmura-t-elle, respectant le silence presque parfait de la bibliothèque. La serdaigle était en train d’étudier, mais Taylor se doutait qu’elle n’était sans doute pas contre une partie d’échecs. Ou sinon, elle pourrait sans aucun doute lui donner quelques astuces en arithmancie, à moins qu’elle ne préfère se consacrer à son cours. Dans le pire des cas, Taylor avait de quoi s’occuper et elle apprécierait quand même ce moment en compagnie de son amie.

« Tu lis quoi ? », lui demanda-t-elle en baissant les yeux sur le livre qui était dans les mains d’Emily, avant de renchérir avec un sourire. « Je me demandais si tu voulais faire une petite partie d’échecs ? »

Elle passa ramena ses cheveux derrière son oreille droite, dévoilant une boucle d’oreille dorée en forme de vif d’or. Un cadeau que sa sœur lui avait offert à noël. Un judicieux choix pour la fan que Quidditch qu’était Taylor. Son ventre émit un petit gargouillis, lui rappelant qu’elle avait un peu faim. Mais la bibliothèque n’était pas un endroit pour manger, se dit Taylor qui n’avait absolument aucune envie de se faire mettre à la porte de ce lieu. Elle attendrait pour manger, il était assez rare qu’elle puisse côtoyer son amie pendant la journée.
Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Emily H. Londubat
élève de Serdaigle - Préfète
avatar
Maison : Serdaigle
Métier/Année : 6ème année
Patronus : Loup
Mar 31 Jan - 7:04

 
  Dis-moi que tu ne m'en voudras pas

  Avec Taylor D. Travers

  La rentrée n'avait débuté que depuis quelques jours mais Emily squattait déjà la bibliothèque. En fait, pour être franc, elle avait squatté la bibliothèque le jour même de la rentrée, alors même que les élèves étaient dans le Poudlard Express en route pour l'école. Après une petite discussion avec le directeur de sa maison et son professeur d'études des Runes, son examen d'évaluation sur la matière avait été prévu pour dans dix jours où elle passerait une épreuve type BUSE. Suivant ses résultats, elle suivrait les cours de 3ème, 4ème, 5ème ou 6ème année. Sincèrement, Emily trouvait insultante l'idée que le corps enseignant puisse croire qu'elle était compétente pour un autre niveau que le sien, mais ceci n'était pas de sa décision mais celle du directeur qui la croyait manifestement incapable de lire les cours de ses amies et lire les manuels d'études des runes. Cependant, la jeune femme ne voyait aucun inconvénient à l'examen. Au contraire. Si elle avait une note au-dessus de A, elle serait inscrite dans son dossier, rendant légitime ses études dans la matière après cela. Mais pour avoir un A ou mieux, il lui fallait quelques révisions. Même en ayant suivit les cours, il lui fallait réviser comme à une veille d'examen, comme elle l'avait fait l'an dernier. C'était le meilleur moyen pour envoyer un joli Optimal dans les dents du gentil directeur. Mais surtout, lui éviterait de perdre son temps avec les 5ème année... ou les plus jeunes.

Trouver du temps pour réviser l'étude des runes, c'était assez simple vu le temps libre disponible en 6ème année, mais une fois ajouté la montagne et la complexité des devoirs dans les autres matières, cela se révélait être la lutte du combattant. Elle avait profité du jour d'arrivée des élèves pour débuter ces révisions, mais dès le premier jour des cours, elle avait dû réduire son temps de révisions pour s'occuper des 50 centimètres de parchemins sur les croisements expérimental inter-espèces de SCM, les trois rouleaux de parchemins sur l'existence des détraqueurs et leur mode de fonctionnement en DCFM, sans oublier le devoir sur le philtre de paix en potion et celui sur traitant du rapport entre Circé et la métamorphose humaine. Tout cela avait été réglé les deux premiers jours, et puis il y en avait eu d'autres. Mais là, pour le moment, Emily avait fait une pause dans ses devoirs. Elle s'occuperait des pseudo-progrès sociales effectués par Hermione Weasley et son entrainement à l'aguamenti plus tard. Elle avait terminé ses études mathématiques pour l'Arithmancie dans la matinée et maintenant, pour passer le temps en attendant son cours d'Histoire de la magie, elle s'occupait en parcourant l'un des cinq exemplaires du dictionnaire de runes. Elle l'avait déjà parcouru l'an passé et les deux autres années auparavant, mais cette fois-ci, elle avait bien l'intention d'en finir la lecture.

Depuis combien de temps était-elle plongé dans ce grimoire? Le temps passé n'était pas réellement son sujet d'intérêt premier quand on l'interrompit. Habituellement, Emily n'était pas du genre à apprécier qu'on vienne s'incruster dans ses moments d'études, elle n'aimait pas être dérangé, encore moins lorsqu'elle travaillait. Mais la jeune femme contint son irritation en un simple "hum" en reconnaissant la voix de sa voisine de table, Taylor Travers. Emily connaissait la serpentarde depuis qu'elles étaient enfants puisqu'elles avaient été toutes deux invités à plusieurs réceptions. Ou plutôt, leur famille avait été invité. Taylor était l'unique personne qui puisse se prévaloir d'avoir une amitié avec Emily Et Susan Londubat. Mais puisqu'elle ignorait que les deux soeurs ne pouvaient pas se supporter puisqu'elles jouaient admirablement bien la comédie naturellement, elle ne le faisait pas. Cette chance s'expliquait par les limites bien définies de leur amitié. Si Emily avait déjà pu voir Taylor rire avec Susan à la table des serpentards, quand elle passait le seuil de la porte de la bibliothèque, elle n'était plus l'amie de Susan mais la sienne. Très franchement, Emily ne voyait pas ce que Taylor pouvait trouver à sa cadette mais elle tenait suffisamment à leur amitié et à son nom de famille pour ne pas s'éloigner d'elle à cause de Susan. Le seul hic, c'était qu'elle devait surveiller ses paroles et ne pas parler de Susan, au risque de se lancer dans une bataille de mots avec Susan avec Taylor comme intermédiaire innocente qui risquait de s'en prendre plein la figure.

Emily ne leva pas tout de suite le nez de son grimoire, souhaitant terminer sa phrase, son paragraphe, juste deux phrases, pour comprendre le tout avant d'accorder toute son attention à Taylor. D'un ton absent, elle répondit donc sans la regarder :

- Le dictionnaire de runes. Avec plaisir, dès que j'ai finis...

Emily laissa sa phrase en suspens. Il était inutile de la finir, pas avec Taylor. Malgré son manque déplorable d'assiduité en cours, la serpentarde était douée d'une grande intelligence. Qu'elle l'utilise davantage pour trouver des moyens ingénieux de violer lé règlement était désolant, mais cela ne l'empêchait pas de faire des choses aussi simple que finir une phrase, ou en deviner la fin. La serdaigle resta l'index levé comme pour demander à Taylor de patienter, tenant toujours son dictionnaire à la main, avant de fermer délicatement le livre, pour ne pas faire trop de bruits, après avoir regarder le numéro de la page pour pouvoir s'y retrouver. Esquissant le sourire habituel qui éclairait son visage, Emily croisa le regard de Taylor :

- Tu as encore envie de connaitre la définition du mot "défaite" ou tu veux encore me larguer sur le sujet du quidditch pour essayer de m'embrouiller dans la partie?

Les lèvres de la jeune femme s'était légèrement étiré dans un demi-sourire amusé. Taylor était parfois quelque peu susceptible, alors la taquiner était presque devenue une manière de la saluer. Emily aurait dû continuer de travailler, mais elle n'avait pas beaucoup vu Taylor depuis le début de la rentrée et elle ne pouvait résister à une conversation à bâtons rompus avec la serpentarde tout en prenant gratuitement le plaisir d'une petite victoire divertissante. Elle avait hâte de voir comment Taylor allait réussir à la surprendre!

 
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Taylor D. Travers
élève de Serpentard
avatar
Maison : Serpentard
Métier/Année : 5ème année
Patronus : Inconnu
Jeu 2 Fév - 21:35
Dis-moi que tu ne m'en voudras pas...

 
ft. Emily H. Londubat



Taylor fit une petite moue lorsqu’elle remarqua qu’Emily ne l’avait absolument pas regardée lorsqu’elle lui avait souri. Mais la jeune femme s’avoua qu’elle aurait sans doute réagit de la même manière si quelqu’un était venu la déranger pendant ses révisons. La Serdaigle ne lui répondit que quelques mots ; « dictionnaire de rune ». Au moins, son amie semblait avoir envie de jouer un peu avec elle.

« D’accord. », répondit-elle doucement. La jeune femme regarda encore quelques instants Emily ; elle était concentrée sur son livre, Taylor pouvait suivre les mouvements de ses yeux sur les lignes du texte. Son amie avait toujours été très studieuse, et elles partageaient cette qualité. La jeune femme aurait presque pu s’en vouloir de l’avoir interrompue, puisqu’elle était venue à la bibliothèque avec l’intention d’y travailler. Mais la blonde était par chance tombée sur Emily, qu’elle n’avait pas beaucoup vu ces derniers jours. Entre les cours, ses petites sorties nocturnes et les différents devoirs, leurs horaires n’avaient pas été très compatibles.

Taylor sortit le jeu d’échec de son sac pour commencer à l’installer pendant que la Serdaigle continuait de lire. Les pions prirent place un à un, puis les autres pièces les suivirent. La verte et argent fit légèrement glisser le plateau en direction de  sa future adversaire. Elle avait mis les pièces blanches en direction d’Emily, comme cela cette dernière pourrait choisir de débuter lorsqu’elle le voudrait.

La Serpentarde laissa ses yeux errer autour d’elle, laissant un peu de répit à Emily. Tout le monde semblait être venu ici pour étudier. Elle détailla chacun des élèves qu’elle connaissait vaguement de vue. Aucun d’entre eux n’était son ami, mais la jeune femme ne put s’empêcher d’observer longuement les lectures d’un élève en particulier. Les ouvrages qu’il tenait en main provenaient sans le moindre doute de la réserve. Un lieu de Poudlard où la curiosité de Taylor aurait bien envie d’y poser le pied. Elle n’avait jamais osé y pénétrer sans autorisation. Les livres qui s’y trouvaient étaient considérés comme dangereux, et bien que sa curiosité soit grande et qu’elle ait bien souvent tendance à contourner l’autorité, la blonde savait que cette zone lui attirerait des ennuis bien trop grands. Et si à venir sa soif de curiosité venait à devenir trop grande l’allée des Embrumes saurait sans doute la contenter. Elle fût tirée de sa rêverie par Emily qui reprenait la parole. Ses yeux bleus se tournèrent vers la jeune femme.

Taylor fronça les sourcils lorsqu’elle prononça le mot défaite, avant d’esquisser un sourire. C’était vrai qu’elle avait tendance à perdre plus souvent aux échecs que son amie, mais elle était bien déterminée à lui offrir le maximum de résistance possible. Il était hors de question qu’elle se fasse battre facilement. Sa petite pique au sujet du Quidditch arracha un léger sourire à Taylor, qui en parlait souvent lors de leurs parties. Mais l’intention n’était pas tant de déconcentrer son adversaire, mais plutôt de profiter au maximum de la présence de son amie.

« Tu préférerais un autre sujet de conversation que le Quidditch ? Qu’est-ce que tu as reçu à Noël ? Ou est-ce qu’on va la prochaine fois qu’on est en sortie à Pré-Au-Lard ? Tu veux qu’on parle de quoi ? », demanda Taylor, mimant un air un peu triste. Elle repris une mine sérieuse lorsqu’elle revit du coin de l’œil le dictionnaire que la jeune femme avait refermé et laissé sur la table. « D’ailleurs, pourquoi tu lis un dictionnaire de runes ? »
Isalia (c) 16
Revenir en haut Aller en bas
Emily H. Londubat
élève de Serdaigle - Préfète
avatar
Maison : Serdaigle
Métier/Année : 6ème année
Patronus : Loup
Lun 6 Fév - 17:54

 
  Dis-moi que tu ne m'en voudras pas

  Avec Taylor D. Travers

   La jeune blondinette prit son mal en patience en s'occupant devina Emy en lisant la fin de son paragraphe. Elle entendait Taylor mettre les pièces sur l'échiquier et même si elle ne l'avait pas entendue, elle la voyait du coin de l’œil. En d'autres circonstances, elle aurait préféré travailler un peu, mais elle n'avait guère vu Taylor cet été, à part à une ou deux réceptions, dont l'une organisée par sa mère et où son père avait signalé bien haut et mine de rien, que sa fille était très talentueuse, annonçant ses résultats à ses Buses. Emily avait eu la bonne grâce de rougir, mais davantage d'embarras que de plaisir. Il n'y avait pas grand chose qu'elle attendait ou espérait de ses parents, mais en public, ils se montraient fiers d'elle. Jamais elle ne l'avouerait, mais elle souffrait que ce soit qu'apparence. Elle aurait aimé qu'une fois dans sa vie, ses parents soient fiers d'elle, mais ce ne serait jamais le cas. A chaque fois qu'ils posaient les yeux sur elle, Emily le voyait. Elle voyait ce qu'ils voyaient. Un loup-garou. Une tare immense qui entacherait à tous jamais tout ce qu'elle ferait aux yeux de ses parents. Aucun examen, aucune carrière, aucun haut-fait magique, aucune bonne action, jamais rien ne contre-balancerait cette malédiction -ce qu'était une malédiction aux yeux de ses parents. Au mieux, elle pourrait entendre un "c'est dommage que tu sois un monstre", sous-entendant que sans, elle aurait pu être parfaite à leurs yeux. Mais était-ce vraiment le mieux? Elle n'en savait rien. Mais on lui avait appris la loyauté, et elle ne voulait pas subir le rejet de tous, alors elle préférait obéir à leurs désirs et se montrer à la hauteur de leurs désirs et ainsi leur laisser le loisir de vanter son intelligence en publique, comme si cela avait été important.

Emily n'était, cependant, pas du genre à se plaindre ou à geindre. Il aurait déjà fallu qu'elle ait quelqu'un à qui parler, mais ce n'était pas le cas. Mais même. Elle avait toujours endurer sans se plaindre et avait acquis de la force de ce genre d'épreuves. Pour rien au monde, elle n'aurait changer quoi que ce soit à sa vie. Même pour une famille aimante. Elle aimait sa force et elle était comme ça, cela lui convenait parfaitement. En attendant, la jeune femme restait pleine de vie, enjouée et facile à vivre, aussi ferma-t-elle son livre, esquissa un sourire et orienta ses pensées vers son amie et la partie d'échec magique qui l'attendait. Taylor prit sa remarque au pied de la lettre, en lui proposant un autre sujet de conversation. Parfois, Emily regrettait que l'intelligence de Taylor se borne à la magie. Si elle avait été perspicace, ou simplement observatrice, elle aurait peut-être compris que ce n'était qu'une simple pique taquine qui n'invitait absolument pas à changer de sujets de discussions. Au mieux, Emily aurait tout de même gagné tout en essayant de suivre ces histoires de pronostics, prouvant ainsi que ce genre de distraction ne l'atteignait pas. Mais une distraction en valait bien une autre. Noël était trop loin pour en parler et Emily trop secrète pour accepter l'invitation sur ce genre de terrain et Pré-au-Lard était, à ses yeux, mortellement ennuyeuse au bout de la troisième visite. Mais entre les deux, Emily aurait accepté avec joie de se lancer sur le deuxième sujet de conversation.

Son regard parcourant l'échiquier, réfléchissant à une ouverture, Emily capta la curiosité de Taylor vis-à-vis de son dictionnaire. Observatrice quand on posait les éléments en évidence. Taylor était, cependant, plus fine que cela, Emily le savait. Autrement, les Travers ne seraient pas si souvent invités à des réceptions si son amie n'avait pas séduit les ténors de la société puriste. Après tout, même avec un père emprisonné pour ses convictions -des convictions partagés- l'insolence n'était pas toléré lors des réceptions et ce peu importait la pureté du sang, quand on s'adressait à un ainé. C'est pour cette raison qu'Emily privilégiait toujours la prudence à l'impudence, même si certains de ses interlocuteurs l'y encourageaient avec un franc-parler rafraichissant. Un pseudo-franc-parler aurait été plus honnête. Ouvrant la partie en déplaçant le pion devant le roi d'une seule case, Emily accepta volontiers de répondre à la curiosité de son amie :

- J'ai décidé de suivre cette option et le directeur a accepté. Sous couvert d'un examen. Je le passe dans dix jours, alors je révise un peu...

Souriante, Emily ne se laissa pas aller contre le dossier de sa chaise. Éducation oblige, on lui avait appris à se tenir droite en toutes circonstances. Il lui arrivait, parfois, de se relâcher, mais cela n'arrivait jamais lorsqu'elle étudiait. L'oeil pétillant, la Londubat observa Taylor. Allait-elle faire comme si de rien n'était ou finirait-elle par s'éclipser pour aller en cours. Taylor et elle n'avaient que de rares moments libres ensemble, Emily le savait pour avoir jeté un coup d'oeil à l'emploi du temps d'une cinquième année de sa maison qui lui demandait des conseils. En réalité, elle connaissait la plupart des emplois du temps par coeur, surtout ceux des serdaigles, c'était nécessaire pour jouer son rôle. Sauf erreur de sa part, elles n'étaient pas censé partager du temps libre aujourd'hui... Ce qui signifiait que Taylor séchait. Encore. Emily se souvenait du conseil du directeur. Cesser d'influencer ses camarades et leur faire prendre leurs responsabilités. Mais elle avait déjà retiré au moins 100 points à son amie l'an dernier, et l'avait gratifié d'au moins deux semaines de colles, tout cumulé bien sûr. Alors, elle n'était pas réellement convaincue par l'utilité de la punition une fois encore. D'un autre côté... Emily ignorait si elle devait lever son chapeau face à l'audace de son amie de sécher un cours devant une préfète, voire même l'applaudir, ou simplement lui administrer une potion d'aiguise-méninges pour qu'elle comprenne que ce n'était pas une bonne idée. Même si elles étaient amies, Emily ne pouvait pas faire abstraction. Elle lui laissa, cependant, une chance de s'expliquer, de se justifier ou de prendre la poudre d'escampette en la regardant droit dans les yeux, les sourcils levés d'un air de dire "tu n'as pas oublié quelque chose par hasard?".

 
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Taylor D. Travers
élève de Serpentard
avatar
Maison : Serpentard
Métier/Année : 5ème année
Patronus : Inconnu
Dim 12 Fév - 21:05
Dis-moi que tu ne m'en voudras pas...

ft. Emily H. Londubat


La Serdaigle ouvrit les hostilités en déplaçant l’un de ses pions d’une case. Elle commençait à réfléchir à son futur déplacement, mais elle fût coupée dans ses pensées par la phrase de son amie. Taylor fit une petite moue lorsqu’Emily lui avoua qu’elle avait décidé de suivre cette option. Elle se doutait bien que son amie n’allait pas abandonner les autres cours qu’elles avaient. La serpentarde était un peu inquiète, se doutant bien que la bleu et argent allait devoir passer longtemps à étudier sa nouvelle matière. Cela risquait de les empêcher des se voir plus souvent.

La demoiselle reposa ses yeux sur le plateau, venant jouer avec ses cheveux d’une main. Elle le regarda quelques instants, se demandant quel pièce jouer. Taylor essayait de se remémorer les parties qu’elle avait perdues contre Emily, ne voulant pas répéter les mêmes erreurs. Emily se débrouillait généralement bien mieux qu’elle. Mais parfois, lorsque la verte et argent était suffisamment intéressée et concentrée, elle réussissait à l’emporter sur celle qui l’avait initiée. Jouer contre Emily était un toujours challenge pour la blonde. Loin d’être stupide, Taylor savait tout de même que la Serdaigle avait plus de chances qu’elle de remporter la partie. En effet, cette dernière lui avait appris le jeu, et la Serpentarde n’avait aucun autre partenaire de jeu. Cela n’aidait pas à diversifier ses tactiques, même si elle se creusait les méninges pour tenter de mettre son adversaire dans une position inconfortable.

« Pion en F6 », annonça la cinquième année, obligeant la figurine de soldat qui se trouvait devant son cavalier de gauche d’avancer d’une case, s’avançant de la même distance que celui d’Emily. Elle avait envie de tenter quelque chose de bien différent des dernières, espérant bien arracher une victoire aujourd’hui.

En relevant la tête, la jeune femme croisa le regard d’Emily, qui la fixait. Ses sourcils étaient légèrement levés. Devant cette mine interrogatrice, ceux de Taylor se plissèrent légèrement vers le bas. Elle baissa les yeux vers le plateau de jeu, se demandant ce qu’elle avait bien pu faire pour arracher un tel regard à son amie. Soudainement, elle y pensa… Elle était censée être en cours, mais Emily ne pouvait pas le savoir, non ? La préfète lui avait déjà retiré tellement de points… Taylor hésitait à lui avouer sa « faute ». Est-ce que la Serdaigle avait deviné que la Serpentarde n’aurait pas dû être à la bibliothèque mais en classe ? Difficile à dire, mais l’idée d’être punie ne réjouissait pas la jeune femme. Ces punitions n’étaient pas très efficaces sur la Serpentarde, qui préférait parfois même être en retenue que de suivre un cours de botanique. Cependant, Emily était très à cheval sur les règles. Et si elle se souvenait que la Serpentarde aurait dû être en cours, Taylor ne donnait pas cher de sa peau. Mais « faute avouée, à moitié pardonnée », disait un fameux dicton.

Sa main rejoignit à nouveau une mèche de ses cheveux qu’elle entortilla autour de son index. Elle releva le regard, croisant celui d’Emily à nouveau. La cinquième année était certaine que la préfète ne l’avait jamais quittée des yeux. La verte et argent hésitait toujours à révéler à la Serdaigle qu’elle était actuellement en train de sécher

« J’espère qu’on trouvera encore du temps pour se voir, malgré tes examens et ton nouveau cours. Ca doit être assez éprouvant de rattraper trois années de cours…» , dit-elle à la Serdaigle. Elle inspira, réfléchissant encore à sa réponse. Si elle avouait cela à Emily, peut-être qu’elle serait plus apte à la pardonner. Mais la serpentarde n’était pas sûre que le regarde insistant de la préfète soi du à son absence au cours. « Ca faisait longtemps que je t’avais pas vue et tu es bien plus intéressante que le jardinage. » , dit-t-elle à Emily, un sourire sur ses lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Emily H. Londubat
élève de Serdaigle - Préfète
avatar
Maison : Serdaigle
Métier/Année : 6ème année
Patronus : Loup
Mar 7 Mar - 18:41

 
  Dis-moi que tu ne m'en voudras pas

  Avec Taylor D. Travers

   Emily releva les yeux sur son amie et la vit froncer les sourcils. Puisqu'elle n'était probablement pas inquiète -pas encore- du placement de son pauvre petit pion, Taylor devait être davantage être préoccupée par sa réponse. Une matière supplémentaire, ce n'est pas ce qui faisait peur à Emy. D'ailleurs, elle n'avait pas peur de grand chose, quoi qu'elle fut certaine que son épouvantard prendrait la forme de la pleine lune, s'il ne se transformait pas araignée géante. En tout cas, ce n'était pas davantage de travail qui lui ferait, surtout qu'elle en avait moins depuis qu'elle avait laissé tomber la botanique et l'astronomie. En plus, l'étude des runes, elle la suivrait officiellement cette fois, puisqu'elle suivait les cours d'une amie en la matière depuis sa troisième année. Heureusement, elle n'avait pas eu besoin d'argumenter pendant dix ans pour pouvoir être accepter aux cours d'étude des runes, il avait céder assez rapidement, malgré des menus conditions, comme l'examen pour lequel elle se préparait avant que son amie ne l'interrompe. En attendant, elle suivait les cours de 3ème année. Puis elle suivrait ceux de 4ème année avant le prochain examen, jusqu'au suivant, encore et encore... jusqu'à ce que la prof d'étude de runes est la preuve qu'elle avait le niveau des 6ème année.

La jeune femme suivit des yeux le mouvement du pion que Taylor venait d'ordonner de bouger avant de croiser son regard et d'esquisser un léger sourire. Son pion la gênait si jamais elle avait voulu bouger sa reine pour empêcher d'autres pions d'avancer car cela mettrait son roi en échec. Ce n'était pas idiot, mais cela lui créait une joli ouverture. Cependant, sans la moindre hésitation, Emily ordonna à son fou du côté du roi de partir en diagonale jusqu'au niveau des chevaliers de l'autre côté. Taylor se trouvait à présent empêcher de bouger le pion devant sa reine sinon, son roi serait en échec. C'était un coup assez simpliste, mais cela lui permettait surtout de gêner son adversaire. Emily préférait davantage jouer avec ses cavaliers qui avaient un mouvement unique, contrairement à la reine qui n'était qu'une copie de deux pièces.

Maintenant qu'elle avait rendu la pareille à son amie, elle reporta son attention sur elle. Emily avait cru voir une légère expression de honte sur son visage, avec son regard fuyant. Son amie avait-elle deviné ce qu'elle-même avait deviné? Mais elle n'avait pas l'air de vouloir admettre qu'elle séchait un cours en ce moment-même. La Serdaigle pinça légèrement les lèvres, réfléchissant au meilleur moyen de gérer la situation. Cela l'ennuyait de sanctionner encore son amie, mais on était dans les premiers jours de cours, était-ce vraiment suspect ou grave si elle prétendait ne pas connaitre par coeur l'emploi du temps des 5ème année? Juste pour cette fois... C'était la rentrée après tout... Mais d'un autre côté... Ce n'était pas juste. Pas juste que Taylor bénéficie d'un traitement de faveur simplement parce qu'elles étaient amies alors que si elle croisait un autre élève en train de violer le règlement, elle n'hésiterait pas. Surtout si c'était un camarade qu'elle savait né-moldu ou avec un parent moldu. Complètement injuste. Emily avait beau ne pas être chez les Poufsouffle, elle avait quand même un certain sens de la justice... Ou plutôt, elle était assez obtus. Ça dépendait du point de vue.

Taylor repartit sur le sujet de l'étude de runes, s'inquiétant du temps qu'il leur resterait à passer ensemble, mais Emily répondit avec un haussement d'épaules. Elle s'apprêtait à répondre quand elle surprit l'attitude de son amie. Sa manière de se tenir, son regard... Elle n'avait pas finit de parler. Emily s'abstint donc d'ouvrir la bouche, alors que son amie, après une inspiration, semblait sur le point de relâcher son souffle... accompagné de quelques mots. Un éclat malicieux scintilla dans le regard de la Londubat. Taylor commençait à la connaitre un peu trop bien, mais elle ne pouvait pas dire qu'elle ne l'avait pas cherché puisqu'elle l'avait regardé de manière insistante. La jeune fille baissa les yeux avec un léger sourire énigmatique. Elle appréciait le compliment, saluait l'effort de flatterie, qui n'était probablement pas faux puisque Taylor aimait encore moins la botanique qu'elle, mais malheureusement, ça ne lui suffirait pour éviter ses foudres.

- L'être moins serait difficile vu l'opinion que tu en as, mais merci du compliment. Tu sais que ça ne te sauvera pas?

Emily considéra sa camarade d'un oeil critique, la jaugeant du regard, réfléchissant à l'indulgence qu'elle pouvait avoir envers son amie tout en lui répondant :

- Ça ira. Je suivais déjà cette matière sur les cours d'une amie. Faut juste que je révise tous les notions de 3ème année, un rafraichissement en quelque sorte.

 
Code by Joy



[spoiler]Déjà, mon échiquier n'a ni lettres, ni chiffre, j'ai dû verbaliser. Je crois que la position est B5, mais j'en suis pas sûre.[/soiler]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Je te connais. Mais toi, voudras tu me connaitres ? [Pépite d'Or & Shiki & Odyssée]
» Je serai là, toujours pour toi n'importe où quand tu voudras. Car je resterai, TA MEILLEURE AMIE. | Leyla&Sky.
» Pourquoi aucune intervention musclee a Martissant?
» Combat #1: Emily vs Kim
» My name is Andrew... Alyson Andrew...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mandragora :: Intérieur de Poudlard :: Bibliothèque & Réserve-
Sauter vers: