Venez vivre la vie d'un Sorcier 200 ans après Harry Potter ! Le monde de la Magie est sur le point de s'effondrer... Ekrizdis, Mage Noir créateur d'Azkaban semble se réveiller progressivement pour devenir de plus en plus réel...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Augustus Cliff Grymm

 :: Grimoire magique :: Registre des Sorciers :: Admis Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Augustus C. Grymm
Professeur de Potion
avatar
Maison : Poufsouffle
Métier/Année : Professeur de potion
Patronus : Demiguise
Lun 6 Fév - 21:14
Grymm Augustus Cliff
ft. Gaspard Ulliel

Âge : 27 ans
Situation conjugale : Célibataire
Orientation sexuelle : Hétéro
Nationalité : Anglaise
Maison souhaitée (ou ancienne maison) : Poufsouffle
Métier/études : Professeur de potion/ Fou
Baguette : Acajou, corne de basilic, très flexible
Patronus : Demiguise
Affiliation : Echiquier d'Ekrizdis
Sang : Mêlé
Familier : Elvis, son hibou grand-duc
Particularité : Animagus connu uniquement de l'échiquier (Demiguise), expert dans l'art de l'infiltration

Caractère

Augustus est un homme assez complexe dont les traits de personnalités peuvent parfois paraitre contradictoire.

Réparti à Poufsouffle, il en possède les qualités comme les défauts. Quelque peu influençable, il est également extrêmement loyal aux gens qui ont gagné son estime. De part la confiance qu'ils ont fondés en lui, et la clairvoyance qu'ils ont eu sur ses capacités, Trixie et Ragnarok ont acquis de sa part davantage de loyauté, d'estime et de respect que n'en ont jamais eu tous les membres de sa famille réunis. Car eux ont cru en lui. C'est également quelqu'un de travailleur, même si ça ne va pas de paire avec l'excellence, il a toujours travaillé dans toutes les matières. Il n'a cependant pas la bonne humeur ou l'appétit que l'on prête aux membres de sa maison, étant de prime abord plutôt froide et distant. Il a également gagné un certain esprit d'indépendance par le rejet relatif de sa famille vis-à-vis de lui, il a donc appris assez tôt à s'assumer et s'est responsabilisé très tôt.

Ayant grandit dans l'ombre d'un frère adulé par ses parents puis également d'une petite soeur chouchouté, Augustus, s'il n'a pas été clairement rabaissé, a, au mieux, attiré l'indifférence de ses parents. Le peu d'attention qu'on lui a accordé a fait de lui quelqu'un de plutôt solitaire qui ne se lie que peu aux gens qui l'entourent, de près ou de loin, les exceptions étant Trixie et Ragnarok, puisque malgré son travail, il n'a jamais été véritablement encouragé et surtout toujours sous-estimé par son entourage, que ce soit ses parents, ses collègues à St-Mangouste, jusqu'à son maitre en recherche de potion dont il était l'assistant. Il reste donc un sorcier assez humble, qui ne cherche jamais à détromper verbalement les sorciers qui le sous-estiment, il se bat avec des actes pour prouver sa valeur, comme il l'a toujours fait tout au long de sa vie. Il reste, cependant, quelque chose du certain manque de confiance en lui de son enfance, qu'il a cependant tue depuis quelques années grâce à Ragnarok puis Trixie.

De prime abord plutôt froid et distant, l'homme parle assez peu et encore moins souvent de lui. Sa vie est dédié à l'échiquier et ses objectifs, il leur est entièrement fidèle et ne les trahirait pour aucun prix, la Cause valant tous les sacrifices. Cette attitude lui octroie souvent une aura de mystère, qui, couplée à sa belle gueule, arrive à séduire les filles, ou à attirer leur attention parfois, à les intriguer. Il s'en est parfois servit dans le cadre de ses missions pour l'échiquier, ayant comprit vers 14-15 ans, qu'il pouvait avoir du succès auprès des filles, mais cela ne fait pas partie de sa nature profonde, n'étant pas un séducteur dans l'âme mais davantage un solitaire. Sachant, cependant, très bien joué la comédie, il peut affiché l'attitude désiré par son interlocuteur, s'adaptant facilement au cercle de sorciers auquel il s'approche. Il peut ainsi être affable ou sérieux, parler de quidditch comme de philosophie sans tiquer, et parfois, adopter l'un ou l'autre des points de vues de ses interlocuteurs sans en penser un mot.

Augustus a toujours été un homme de l'ombre, observateur et patient. Il lui arrive régulièrement de passer inaperçu, ce qui est assez simple quand personne ne vous connait. Il lui ai arrivé plusieurs fois d'être identifié par son nom de famille, souvent au ministère, et cela lui a même ouvert certaines portes, mais même s'il les utilise sans scrupule, cela ne rend pas Gabriel plus sympathique à ses yeux. Tout homme de l'ombre qu'il est, tout aussi bon manipulateur qu'il soit, cela ne lui empêche pas d'avoir quelques ennemis. Il lui arrive quelquefois d'être assez impulsif et, par le passé, d'avoir du mal à tenir sans masque en place, comme la fois où il a lancé un sortilège crache-limace à un sorcier qui le tannait pour qu'il lui fasse rencontrer son frère dans le hall de St-Mangouste et où il a été suspendu à cause de ce comportement jugé inacceptable. Ce genre de craquage lui ait, cependant, assez rare, ayant réussit depuis à canaliser ses pulsions. Cela ne l'empêche pas de pouvoir être un homme exécrable si votre tête ne lui revient pas, mais il fait toujours passer les intérêts de l'échiquier avant ses propres états d'âme.

Bien qu'il se soit toujours battu pour prouver sa valeur, ce n'est qu'au sein de l'échiquier, dont il est persuadé du bien-fondé, qu'il se sent à sa place. Même si son mérite n'est reconnu que par les cavaliers et la reine, il s'en contente, car c'est bien davantage qu'on ne lui a accordé jusqu'à maintenant. De plus, ne connaissant guère les autres sorciers, leur avis ne lui importe guère, puisqu'il a, de toute manière, un rang supérieur à eux, donc a une véritable valeur pour l'échiquier. Au-delà de ça, il a un véritable lien, presque fraternel avec Ragnarok, et surtout avec Trixie en qui il a toute confiance.

En tant que professeur, il ne sera guère différent que lorsqu'il était guérisseur ou lors de ses recherches en potions. Il a autant appris à prendre soin de ses patients, et à présent, il devra prendre soin de ses élèves d'une autre manière, qu'à être exigeant dans ses études, et il le sera donc autant avec ses élèves. Son image professoral se modifiera probablement suivant son humeur, mais s'il ne compte pas copiner avec ses élèves, il ne va pas non plus être intransigeant. Il a donc décidé de jouer le rôle du professeur compréhensif mais exigeant, précis mais pédagogue. Qui sait pourra-t-il, par son travail auprès des élèves, gagner la confiance de ses derniers et de ses collègues... N'est-ce pas pour cela qu'il est là?

Physique

Du haut de son mètre quatre-vingt, Augustus domine généralement la foule et ses collègues, lui permettant de se diriger facilement lorsqu'il y avait beaucoup de monde à St-Mangouste et de se faire repérer de loin par ses patients s'ils avaient besoin de lui. Pesant près de 80kg, généralement à peine moins, il est donc parfaitement proportionné, n'ayant pas de graisses superflus sans être maigrichon, il n'est pas non plus particulièrement musclé, mais plutôt bien dessiné. Il entretient son corps régulièrement par des footings, qui seront d'autant plus aisé à Poudlard, qu'il y a de la place dans le parc pour le faire. De part sa stature, sa manière d'être en retrait des autres, il dégage une aura de mystère qui peut séduire ou intrigué autour de lui, ce dont il lui arrive d'user pour l'échiquier ou pour lui-même, mais il ne fabrique que très rarement cette aura pour attirer à lui des gens.

Augustus possède un visage assez fin, terminé par un menton volontaire, qui était rasé impeccablement quand il travaillait à St-Mangouste, mais dont il a prit l'habitude de négliger lors de ses travaux en potions puisqu'il sortait assez peu. Aujourd'hui, il se contente d'une légère barbe de deux-trois jours qui le rend plus viril et âgé que négligé, de même que sa moustache à peine visible. Son front est surplombé d'une chevelure noire qu'il porte presque jusqu'aux épaules pour les mèches les plus longues et jusque sous son oreille pour celles qui sont plus courtes. La couleur ébène de ses cheveux et de sa barbe font ressortir la couleur bleue de ses yeux, lui donnant un certain charme dont il n'a prit conscience qu'à l'adolescence, lui donnant une certaine assurance qu'il ne possédait pas auparavant.

Le jeune homme est le plus souvent vêtu d'une robe de sorcier noire avec une cape bleu marine pour ce qui de se balader en ville ou faire des achats, lui donnant un air assez distingué puisque sa cape en velours ou en laine fine et parsemé de peau de dragon, du Maygar à pointes, sur les épaules et le tour du cou. Il porte également souvent des gants en cuir de dragon noir, des gants protecteurs dont il a prit l'habitude de ne jamais se séparer : on ne sait jamais quand on va tomber sur un ingrédient intéressant ou un enchantement de protection. Pour son travail à Poudlard, il a cependant fait l'acquisition d'une cape dorée, et d'une robe jaunâtre, qu'il ne compte pas porter ensemble, cependant. Peut-être dans un esprit de compétition vis-à-vis de son frère, il fait toujours de son mieux pour paraitre distingué, ou du moins respectable, faisant honneur à son statut de sorcier, souhaitant ne pas être connu que comme le frère de Gabriel.


Histoire

Augustus Cliff est l'avant-dernier d'une famille de trois enfants. Lorsqu'il est né, son ainé avait déjà 5 ans et était adoré par ses parents. Gabriel était mignon. Gabriel était doué sur un balais-jouet. Gabriel était intelligent. Gabriel serait un grand sorcier. Augustus n'avait qu'un an lorsque Gabriel manifesta ses pouvoirs magiques, à la plus grande joie de leurs parents. Gabriel deviendrait vraiment un grand sorcier. Jared et Coleen Grymm étaient vraiment très fiers de leur fils. Ses parents lui aurait probablement accordé un brin de leur fierté si Augustus avait manifesté ne serait-ce qu'un dixième du talent de Gabriel pour la magie, pour le vol... S'il avait plus sourit, s'il avait plus joueur, plus sociable... Oui, peut-être que ses parents auraient eu pour lui la même fierté que pour son frère. Mais à l'époque, Augustus n'en avait pas conscience. Il grandissait gentiment, bercé par l'amour de sa mère quand il n'était qu'un enfant.

En grandissant, il apparu rapidement qu'il était incapable de tenir sur un balai-jouet pas davantage qu'il n'eut la même chance que son frère de manifester ses pouvoirs magiques jeune. Il était attentif à ce qu'on lui apprenait, mais ne retenait que les choses théoriques n'ayant rien à voir avec la magie, l'histoire de la magie, les noms des constellations, les caractéristiques de certaines créatures magiques, mais il n'arrivait pas à s'intéresser aux sortilèges ou à la magie en règle générale. Cela déçut en partie ses parents qui masquèrent ce sentiment autant que possible mais Gabriel restant le préféré, celui que l'on célébrait pour ses talents, et lui-même n'ayant aucune capacité particulière, il grandit dans son ombre. Un temps, on crut qu'il n'était qu'un cracmol jusqu'à ce que, à presque 9 ans, il manifesta enfin quelques talents. Le soulagement de ses parents passa, cependant, inaperçu car ils avaient un autre sujet de préoccupation.

En effet, sa mère était de nouveau enceinte, et d'une fille cette fois-ci. Alors que le grand Gabriel évoluait dans la maison de Poufsouffle avec brio en devenant le capitaine de l'équipe de quidditch, excellant au poste de poursuiveur, et que ses parents étaient sous le charme de l'adorable Riley, Augustus continuait d'évoluer dans l'ombre, plus ou moins seul. Sa solitude le poussa à emprunter les livres de ses parents mais bien peu l'intéressèrent. Ni les descriptions des créatures nuisibles et comment s'en débarrasser, pas non plus le catalogue des ingrédients basique pour un sorcier, ni l'inventaire des différents sortilèges ménagers ou les quelques biographies de sorciers de son temps. A dire vrai, le jeune garçon avait si piètre opinion de lui-même qu'il se demandait même s'il était un véritable sorcier puisque rien ne l'inspirait et que ses manifestations magiques étaient assez rares.

Son entrée à Poudlard changea quelque peu les choses. Tout comme son frère et ses parents, il entra dans la maison de Poufsouffle, ce qui lui valu de tièdes félicitations, comme si c'était une chose normale et attendue. Mais hormis cet envoi à Poufsouffle qui le remit légèrement en confiance, ce sont les cours en eux-mêmes. Augustus n'était pas particulièrement doué en sortilèges et dans nombres de matières, mais il se révéla avoir un certain talent dans l'art de concevoir des potions, mais également et surtout, en métamorphose. Si le fait qu'il soit médiocre ou passable dans la plupart des matières lui attira l'indifférence de ses parents et les railleries d'un frère taquin, lui-même reprit confiance en lui au contact de ses deux matières où il ne tarda pas à exceller. Ses réussites en potions lui permit même d'augmenter ses notes en botanique.

Grandissant, Augustus se révéla être un garçon relativement invisible dans les premières années de sa scolarité. Il passait beaucoup de temps à la bibliothèque, généralement seul, à s'intéresser aux différentes sortes de métamorphoses et aux diverses mixtures. Le quidditch l'intéressait assez peu, même si, en temps que Poufsouffle, il assistait au triomphe de son frère de manière régulière. Ce dernier termina d'ailleurs sa scolarité brillamment qui lui permit de rentrer au ministère pour devenir brigadier, pour la plus grande fierté de ses parents. En ce qui le concernait, Augustus n'attirait l'attention de ses parents que lorsqu'ils se rappelaient qu'entre l'adorable Riley qui apprenait à parler et dessiner et le grand Gabriel, il avait un fils, pour lui demander si ça allait à l'école. Peu loquace, Augustus répondait de manière très succincte, encourageant ainsi ses parents à se désintéresser de lui, de manière inconsciente. Il ne cherchait pas davantage à se rapprocher de son frère ou de sa soeur qui ne semblaient pas particulièrement s'intéresser à lui. A 2 ou 3 ans, c'était normal, cependant.

Le jeune Grymm développa également un certain intérêt pour les jeux échecs magiques mais également pour les bavboules, ou plutôt pour parier sur les parties de bavboules. Son opinion sur ses camarades était rarement bon, mais il arrivait généralement à deviner qui avait du potentiel et qui n'en avait pas. Peu sociable, car assez renfermé sur lui-même au début de sa scolarité, il s'ouvrit au fur et à mesure que les années se déroulaient. Ses résultats scolaires étaient toujours à la limite de l'acceptable, excepté en métamorphose, en potion et, partiellement, en botanique et arithmancie, lui valant l'indifférence de ses parents face au peu de talents dont faisait preuve leur deuxième fils. Mais en grandissant, Augustus s'attira le regard de quelques filles qui le trouvaient à leur goût. Le jeune garçon se laissa entrainer dans une ou deux relations amoureuses, guidée par le peu d'estime qu'il avait pour lui-même et l'opportunité, la chance, qu'il avait de rencontrer une fille qui s'intéressait à lui, avant de se prendre en main et de se rendre compte qu'il n'était pas obligé de dire oui à chaque fois, qu'il pouvait choisir. Souvent trompé par leur physique, il sortit avec deux ou trois filles encore avant de tomber sur quelqu'un avec qui il avait un vrai feeling.

Les BUSES du jeune homme furent une relative réussite pour le jeune homme qui avait passé énormément de temps à travailler. Il avait réussit à avoir la plupart de ses BUSES, hormis l'astronomie et la DFCM dont il fut qualifié qu'un piètre. Il était, en revanche, assez fier de son Optimal en métamorphose, épreuve qu'il avait réussit avec une facilité déconcertante pour un examen soit-disant difficile, et également en potion quoi que l'épreuve lui paru plus difficile. Il avait également eu la surprise d'avoir décroché un EE en botanique tout comme en histoire et en arithmancie. Il poursuivit ses cinq matières ainsi que les sortilèges, puisqu'il s'agissait des seules matières où il avait eu la note nécessaire pour continuer à les étudier. Bien qu'il est réussit à décrocher sa Buse de Divination, un Acceptable n'était pas suffisant pour poursuivre, mais il n'en fut guère fâché. Il n'avait jamais été doué dans cette matière, quoi qu'il était particulièrement intéressé par les prophéties.

Augustus termina ses dernières années d'étude en s'intéressant à son avenir. A part devenir chercheur en potion ou en métamorphose, il ne pouvait guère prétendre à devenir davantage, et même moins en fait. Gabriel le taquinait souvent en lui disant que l'apothicaire pourrait peut-être le prendre pour apprenti, à moins que Fleury&Bott n'engage du personnel et il était peu probable que ses parents ne voient en lui davantage qu'un futur employer du ministère comme des centaines d'autres. C'est sa petite amie de l'époque qui le poussa à s'intéresser à la politique et plus particulièrement, à la classe dirigeante. Ils passèrent des heures à discuter, à réfléchir comment changer les choses. Augustus n'avait jamais eu d'amitié particulière avec les sorciers de sang-pur, aussi arrogant que son frère ainé, trop à son goût, mais n'avait jamais trouver que les mouvements pro-moldus étaient particulièrement pertinents non plus. A ses yeux, les sorciers devaient rester des sorciers, peu importait leurs origines, les compétences seules comptaient. Mais surtout les sorciers qui étaient aux hautes fonctions, qu'elles soient compétentes ou non, agissaient principalement dans leurs propres intérêts, et c'était cela le plus décevant.

Sortant de Poudlard avec un Optimal en Métamorphose et en Potion, ainsi qu'un EE en Arthmancie, et un Acceptable en Botanique, Histoire et Sortilège, Augustus devint l'un des apprenti-guérisseur de St-Mangouste, choisissant ainsi l'un des seul job qui lui était accessible après avoir été refusé auprès de plusieurs chercheurs en potions en tant qu'assistant à cause de ses maigres connaissances en SCM. Cependant, ce n'était pas là que se trouvait sa principale activité, même s'il s'y débrouillait bien. Il s'était intéressé de près aux propos de celle qui était désormais son ex et faisait des recherches sur les anciennes prophéties mais également sur de grands sorciers dont les compétences pour diriger le monde de la magie seraient incontestables et réelles. C'est son ex, encore une fois, qui le mit en contact avec l'échiquier d'Ekrizdis et il y entra alors que l'organisation qui cherchait à faire renaitre Ekrizdis était encore quelque peu chaotique. Il se rendit presque immédiatement utile de part sa fonction professionnelle, mais également parce que son frère, Gabriel, auror de son métier, était une véritable épine dans le pied de l'échiquier. En effet, son frère prenait les sorciers qui en faisaient partie pour des fanatiques et Augustus parvint à donner quelques astuces à des collègues pour qu'ils évitent de se faire capturer.

Trois ans après, il était devenu un véritable guérisseur, alors que sa petite soeur, Riley, entrait à Poudlard chez les Poufsouffle à son tour. Cela le surprit quelque peu car Riley, surprotégée, était devenue véritablement pourrie-gâtée et sacrément capricieuse. Augustus avait quitté le cocon familial dès que possible et n'y revenait que lorsque leur mère exigeait leur présence à son frère et lui pour diner. Le jeune homme avait beau avoir progressé depuis son entrée à Poudlard, Gabriel était toujours celui qui était admiré, et avait toujours quelques exploits à raconter ou quelques protestations à faire sur ses supérieurs incompétents, ce qui était la preuve, aux yeux d'Augustus, de la justesse de ses actions. Jusqu'à entrer dans l'échiquier, Augustus avait toujours eu l'impression de ne pas être réellement à sa place, que ce soit à Poudlard ou même à St-Mangouste, mais parmi eux, il se sentait à sa place. Par ailleurs, il travailla à devenir un animagus à leur contact, dans le plus grand secret, pour pouvoir avoir davantage d'utilité pour l'échiquier, ce qu'il réussit à faire au bout de trois longues années acharnées.

A 23 ans, grâce à Ragnarok, il quitta St-Mangouste et entra au service d'un chercheur en potion. Ce dernier fut quelque réticent au départ, mais les capacités d'apprentissage d'Augustus et son talent dans la fabrication des potions finirent par le convaincre qu'il était à la hauteur. Le jeune homme travaillait dur à l'assister, lui proposant parfois des pistes d'exploration pour tel ou tel utilisation de mixture, le jour, et la nuit, le soir en tout cas, il se transformait en démiguise, devenait invisible, et allait se balader chez tel sorcier, ou dans tel bureau, à la solde de l'échiquier pour découvrir quelques informations, ou quelques points de pressions sur tel ou tel sorcier. Son travail restait pertinent mais il participait très rarement à des réunions car il n'avait pas d'avis très pertinents sur la manière de procéder pour faire revenir Ekrizdis.

Il fallut attendre l'arrivée de la reine, Trixie, pour que l'organisation cesse de changer de QG et que chacun puisse avoir un rôle très définis avec une connaissance des autres sorciers limité. Hormis Ragnarok et Trixie, ses relations avec les autres membres de l'échiquier étaient limités, voire même inexistantes. Il avait rencontré un autre cavalier une fois, mais simplement de vu. Il prenait ses ordres et donnait des informations qu'à Ragnarok et, parfois à Trixie. Ragnarok était le premier sorcier à avoir prit conscience de son potentiel, celui qui l'avait encouragé à devenir un animagus, et Trixie vit de manière aussi claire qui il était. Très proche d'eux, sa vie réelle pour lui, était celle qui vouait à l'échiquier. Cela ne l'empêcha pas de se montrer compétent auprès de son maitre en potion, l'aidant à confectionner une mixture qui permettait de traverser les murs en pierre, ou une autre qui d'accélérer la production de sang chez les créatures produisant du feu : salamandre, occamy, crabe de feu... Le sang de salamandre étant particulièrement utile. Ils firent ensemble des recherches pour découvrir les diverses propriétés du sang d'occamy après avoir réussit à produire un élevage d'occamy avec l'autorisation du ministère. Bien que tout ceci fut intéressant, les intérêts d'Augustus étaient autres. Avec le sang d'occamy, il réussit, au bout de trois ans de travail ponctuel, à l'abri du regard de son maitre, à confectionner un poison qui transformait les organes de la victime en argent, avant de se transformer en cendre une fois le sang évaporé. Un moyen efficace de se débarrasser d'un corps sans la moindre trace qu'il communiqua à l'échiquier.

Aussi utile qu'il fut, cependant, au service de l'échiquier, en tant que simple chercheur en potion, ce qu'il était depuis un an, Trixie décida de lui donner une autre place. L'un de leur ennemi les plus virulents, le directeur de Poudlard, avait été disgracié aux yeux du ministère et le conseil d'administration avait décidé de changer les membres du personnel pour des sorciers véritablement compétents. Parmi eux se trouvaient des membres de l'échiquier, il le savait, même s'il ne les connaissait pas. Ceux-ci le désignèrent comme le nouveau professeur de potion, une offre qu'il accepta volontiers, non pas par inclination personnelle, mais pour l'échiquier. Agrippa était un véritable danger pour l'échiquier à cause des sorciers qu'il avait déjà neutralisé dans ses duels, mais avec le ministère incompétent contre lui et le conseil d'administration qui le surveillait, il était muselé. Mais même muselé, il restait dangereux. Être à Poudlard, comme une épée de Damoclès au-dessus de sa tête inconsciente, une épée qui raconterait le moindre de ses secrets, c'était un moyen sans pareil d'être utile à l'échiquier. Il savait, par ailleurs, que Trixie et Ragnarok l'avait choisit personnellement car ses dons d'infiltration était sans pareil, et ses talents de potionnistes faisait de son nouveau travail un alibi sans pareil.

Paradoxe amusant, Augustus se retrouve être le professeur de sa soeur, Riley, qui se trouve désormais en sixième année et qui a décidé de suivre cette matière. Si la jeune fille était très douée sur un balai, c'est aussi une sacrée peste, apte à violer le règlement, ou à se montrer insolente. Peut-être va-t-elle découvrir Riley sous un nouveau jour... Quant à sa mission, Augustus n'en nourrit que peu de crainte. Non pas par assurance, mais parce qu'il connait ses capacités et qu'il connait également celles du directeur de Poudlard. N'était-il pas son professeur de DCFM lorsqu'il était lui-même élève? Il croit probablement connaitre ses capacités magiques, comme tout un chacun, mais tout le monde l'a toujours sous-estimé, mise à part Trixie et Ragnarok, alors il ne craint pas grand chose. C'est une mission comme une autre, et il fera comme les autres : méthodique, discret, comédien.

Un peu de vous

PUF : Cookie
Prénom : Aug'
Âge :  23 ans
Comment avez vous découvert le forum? : Déjà dit Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Remus J. Agrippa
Directeur de Poudlard
avatar
Maison : Ancien Serdaigle
Métier/Année : Directeur de Poudlard
Patronus : Aigle huppard
Lun 6 Fév - 23:22
Courage et si tu as des questions n'hésite pas!
Revenir en haut Aller en bas
Augustus C. Grymm
Professeur de Potion
avatar
Maison : Poufsouffle
Métier/Année : Professeur de potion
Patronus : Demiguise
Jeu 23 Fév - 20:51
Fiche terminée Very Happy

Sitôt validé, je créerais sa soeur et son frère. Si ça ne te dérange pas Remus, j'aimerais que son frère soit un soutien de la résistance de Remus ou en soit un membre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Maison : Chef des 4 Maisons
Métier/Année : Maître en Répartition
Patronus : Aucun
Mer 1 Mar - 15:09


Bienvenue à vous cher professeur de potion... Sans la moindre hésitation...


PERSONNEL DE POUDLARD !

Je n’suis pas d’une beauté suprême Mais faut pas s’fier à ce qu’on voit Je veux bien me manger moi-même Si vous trouvez plus malin qu’moi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aeon Cliff et ses relations
» On apprend pas au vieux gobelin à compter ses mornilles.{Jo}
» BORN TO DIE. (cliff)
» [i] Ne peut-on pas prendre un bain tranquillement ? (Augustus Miller)
» AUGUSTUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mandragora :: Grimoire magique :: Registre des Sorciers :: Admis-
Sauter vers: